Electrification du monde rural

 Entre 2012 et 2013, le Sénégal a procédé à l’électrification de 257 écoles et 231 structures sanitaires par systèmes solaires individuels ainsi qu’à la mise en service de 144 points d’éclairage public. Aussi, à travers le programme Sénégalo-Espagnol, 17 villages ont eu accès à l’électrification.

 De même, le gouvernement informe de la finalisation d’un programme d’éclairage public par voie solaire pour 71000 poteaux dont 10000 dans une phase pilote, et d’un projet d’autonomisation de certaines institutions, telles que les Universités et les Hôpitaux. La 1ère phase de ce volet couvrira l’UCAD et le CHU de FANN.

 

Citons également la poursuite des travaux d’électrification rurale des concessions de Saint-Louis-Dagana-Podor et Louga-Linguère-Matam, ainsi que l’attribution en fin 2012 des concessions de Mbour (111 villages) et de  Kaolack/Fatick/Nioro/Gossas (225 villages).

 

Outre cela, signalons le redémarrage des travaux de la convention 20 concerne 373 villages ; l’octroi d’agrément pour 74 projets d’énergies renouvelables dont 47 solaires, 15 de biomasse, 8 projets éoliens et 4 projets hybrides solaire/éolien, la signature avec une banque locale d’une convention de 10 milliards de FCFA pour un programme de 15 000 kits en vue de promouvoir l’usage du solaire domestique, la réalisation de 18 mini-centrales hybrides destinées à l’alimentation de 283 abonnés… Ce sont là d’autres projets phares, en vue de mieux éclairer les Sénégalais jusque dans les coins les plus reculés. Même si, on le sait, la majorité des Sénégalais n’est pas encore complètement sortie du noir !

Add comment


Security code
Refresh