Pub

Raccordement solaire site isoleSolaire photovoltaïque raccordé au réseau au Sénégal

 

Le solaire photovoltaïque raccordé au réseau est aujourd’hui la forme la plus répandu d’exploitation de l’énergie solaire. Elle présente d’excellente performance économique, un niveau de fiabilité très élevé et une grande simplicité de mise œuvre.

L’injection dans le réseau d’énergie solaire n’est pas encore très répandue au Sénégal, faute d’une réglementation structurante et encourageante dans cette voie. L’injection réseau présente un potentiel de développement inouï pour les énergies renouvelables en Afrique.

 

 Principe

 

 L’injection réseau est un principe de production d’énergie très simple (voir image ci-dessous). Les panneaux solaires (1) sont connectés à un onduleur solaire (2) raccordé au réseau électrique (9). Les panneaux produisent de l’énergie en fonction de l’ensoleillement, c'est-à-dire au fil du soleil. Cette énergie est injectée sur le réseau (grid feed en Anglais) en temps réel, il n’y a pas besoin de stockage. Un compteur de production (3) permet de comptabiliser les kWh produit par le solaire, et un second compteur de soutirage (4) mesure l’énergie consommée dans la maison.


Schéma d’un système solaire raccordé au réseau. Source : SMA

 

Les systèmes raccordés au réseau sont très simples et se sont énormément développés dans les pays occidentaux car : 

  • le réseau électrique est présent presque partout
  • ce système est l’optimum économique car il n’y a pas de batteries
  • le cadre réglementaire autorise l’injection dans le réseau
  • des subventions financières rendent ces systèmes rentables

Une grande variété de solutions pour l’injection réseau existe, allant du micro onduleur pour un seul panneau de 250W jusqu’au système pour centrale au sol de l’ordre du MW.

 


Micro onduleur 250W. Source : enphase

 

Dimensionnement

 

 Tout d’abord l’onduleur doit être adapté au réseau électrique dans lequel on injecte le courant solaire : 220V et 50Hz au Sénégal et en Afrique de l’Ouest en général. La puissance de l’onduleur doit :

  • Etre inférieure à la puissance de votre abonnement électrique. Sinon votre installation électrique risque de ne pas supporter le surplus de puissance.
  • Etre proche de la puissance des panneaux solaires. Elle peut être un peu inférieure, mais jamais moins que 0,83 fois la puissance crête des panneaux. Par exemple pour 3000Wc de panneaux, on ne prendra pas un onduleur de moins de 2500W.

 L’entrée DC de l’onduleur solaire demande des tensions élevées. Les panneaux sont câblés en série qui sont appelées chaines, ou string, pour atteindre une grande tension de sortie sans augmenter le courant. Cela permet de limiter les pertes et d’utiliser des câbles de petite section, souvent 4 ou 6 mm².

 

 

 

La plage d’alimentation DC de l’onduleur définie le nombre minimal et maximal de panneaux en série dans une string :

  • La tension maximale est calculée en additionnant la tension à vide des panneaux à la température la plus basse possible. Pour le Sénégal on prend 5°C.
  • La tension minimale est calculée quand les panneaux sont en charge avec une température de fonctionnement élevée. On utilise 70°C pour le Sénégal.

 Pour comprendre le fonctionnement d’un panneau photovoltaïque, cliquez ici

 Tous les types de panneaux solaires peuvent être utilisés avec un onduleur raccordé au réseau. En pratique, la solution la plus économique à l’heure actuelle est d’utiliser des panneaux solaires de 60 cellules, polycristallins, d’une puissance de 235 à 255Wc. Leur prix de revient est le meilleur du marché, ils sont simples à manipuler et à installer.

 Il faut particulièrement veiller à ne pas avoir d’ombrage sur les panneaux. Si un seul panneau de la string est ombragé, tous les panneaux de la string sont pénalisés. C’est pire si on a plusieurs string en parallèle, car la string ombragée pénalisera toutes les autres string.

 Il est nécessaire de protéger l’onduleur coté AC par un disjoncteur et un interrupteur différentiel. Coté DC, l’onduleur est généralement équipé d’un sectionneur interne pour couper l’alimentation des panneaux. Si trois strings ou plus sont raccordées sur le même onduleur, il faut installer des fusibles sur chaque string pour éviter les courants inverses.

 

 

 

Enfin, il peut être judicieux d’installer un parafoudre sur la sortie AC de l’onduleur. L’électronique à l’intérieur est sensible aux fortes variations de tension causées par les impacts de foudre sur le réseau électrique.

 

Problèmes courants

 

 Les systèmes photovoltaïques raccordés au réseau sont extrêmement fiables. C’est une technologie très mature et les fabricants garantissent les produits de 5 à 10 ans.

 Cependant, voici une liste des problèmes les plus fréquents :

 Avec un réseau instable, l’onduleur solaire se déconnectera souvent et la production sera diminuée.

En cas d’ombrage, même sur un seul panneau, la production solaire peut être moins forte que prévue.

Si le système est mal dimensionné (trop de panneaux ou pas assez) l’onduleur réduira sa production d’énergie.

 Enfin, gardez bien à l’esprit qu’un système solaire d’injection réseau ne peut pas produire d’électricité en cas de délestage. Malgré le parfait fonctionnement des panneaux solaires, l’onduleur ne peut pas produire d’énergie et vous n’aurez pas l’électricité lors des pannes du réseau. Une parade existe avec par exemple le produit suivant : SMA Sunny Back Up.

 

 Aspects économiques

 

 L’injection réseau avec des panneaux solaires est très efficace et rentable. Le coût d’achat d’un système raccrodé au réseau est moins elevé qu’un système autonome car il n’y a pas de batteries. Cela peut réduire le prix, pour une même puissance de panneaux solaires, de 30 à 50%. La durée de vie du système atteint facilement 10 à 15 ans, et même 20 ans avec les meilleures marques d’onduleurs solaires.

 Suivant la taille de l’installation le prix de l’énergie solaire injectée dans le réseau au Sénégal peut varier de :

  • 200 fcfa/kWh pour les petites puissances 
  • 100 Fcfa/kWh pour les moyennes et grandes puissances (+ de 10kWc)

 

 

 

 

Commentaires   

 
+3 #3 Abou 06-05-2015 09:44
Existe t il un systéme de rachat de l'énergie solaire en surproduction par la Senelec si un particulier pour un systéme d'injection ? A combien s'élève le prix ?
Quelqu'un a t il les références législatifs et réglementaires ?
Dans quel mesure est il rentable de se raccorder au réseau si l'utilisation exclusive du réseau électrique de la Senelec coûte 150F le KWH ?
Citer
 
 
+1 #2 fadel 06-09-2014 02:13
qui est la societe gerante du paiement de l'energie produite au senegal
Citer
 
 
+1 #1 Moha 08-06-2014 23:20
Système raccordé au réseau refusé par ONE
maroc
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir