Le financement d’un système de production d’énergie en Afrique

Le financement d’un projet d‘énergie peut être plus ou moins complexe, surtout avec les énergies renouvelables qui demandent un investissement de départ élevé, mais qui sont ensuite très économiques, grâce à un faible coût d’exploitation et de maintenance.

Rentabilité

En analysant le prix d’achat d’une solution d’électrification par groupe électrogène, et d’une solution d’électrification par énergie renouvelable équivalente, on se rend compte que la seconde solution coûte 5 à 10 fois plus cher. En revanche, les coûts de fonctionnement et de maintenance d’un système d’énergie renouvelable sont proches de zéro, ce qui amorti le surcoût à l’achat en 3 à 6 ans, suivant les cas. Les énergies renouvelables sont donc très économiques et performantes, il faut cependant pouvoir financer l’investissement de départ.

Deux cas de figure se présentent :

  • 1er cas : avoir les moyens de payer l’investissement initial élevé, qui sera amorti après 3 à 6 ans et commencera alors à devenir rentable.
  • 2ème cas : emprunter à la banque pour financer le système au départ et rembourser petit à petit au fil des années. Ce choix est intéressant car, dès la première année, le système d’énergie renouvelable peut être moins cher que le groupe électrogène. Par contre, à la fin du compte, le système à énergie renouvelable reviendra plus cher car il faut payer les intérêts du prêt. Il est en plus difficile en Afrique de se faire prêter de l’argent par les banques.

Exemple

Prenons l’exemple d’un besoin en énergie de 10 kWh/jour. Comparons un système d’alimentation par groupe électrogène et un système solaire autonome.

 

 

Groupe électrogène

Solaire photovoltaïque

Puissance

3 kVA

2800 Wc

Consommation

4,5 litres d’essence

Aucune

Maintenance + remplacement

150 000 + 250 000 Fcfa

20 000 + 200 000 Fcfa

Exploitation

1 400 000 Fcfa

0 Fcfa

Investissement initial

1 500 000 Fcfa

9 000 000 Fcfa

  • Le coût du remplacement correspond à :
  • changement du groupe électrogène après 10 000h de fonctionnement
  • changement des batteries solaires tous les 8 ans

Le système solaire photovoltaïque est amorti en 4,8 ans, il permet ensuite d’économiser 1 580 000 Fcfa par an, sans compter la hausse des prix des carburants.

Achat du système sur fond propre

Voici un graphique de comparaison sur 15 ans des dépenses pour chacun des deux systèmes :

On constate que l’énergie solaire est coûteuse à l’achat (Année 1) mais ensuite très économique. Si on compare la différence entre les deux systèmes, année par année et en cumulé, cela donne le graphique suivant :

 

Si on se place du coté du système solaire photovoltaïque par rapport à un système groupe électrogène, la trésorerie du projet est dès le départ négative car l’investissement est important. Au fil du temps, le faible coût d’exploitation et de maintenance du système solaire permet de renflouer la trésorerie qui devient positive à partir de la 5 année. Le temps de retour sur investissement dans notre exemple est de 4,8 ans exactement. Au bout du compte, à la 15ème année, l’installation solaire a permis de faire une économie totale de plus de 16 millions de Fcfa ! De plus :

  • la durée de vie des panneaux solaires est de 25 ans minimum (pour les grandes marque)
  • les prix des carburants vont augmenter dans les années qui viennent, ce qui pénalise encore plus les groupes électrogènes

Si vos moyens ou ceux de votre entreprise ne permettent pas d’acheter le système solaire sur fond propre, vous pouvez encore aller voir votre banque...

Achat du système avec un emprunt

Toujours dans notre exemple, la banque accorde un prêt de 9 millions de Fcfa sur 7 ans à un taux de 6% pour acheter le système photovoltaïque neuf.

Voici le même graphique que plus haut, de comparaison sur 15 ans des dépenses pour chacun des deux systèmes :

Nous voyons maintenant que grâce au prêt de la banque, l’achat du système solaire est reparti sur plusieurs années et ne coûte pas plus cher que le groupe électrogène au début. Quand le prêt est fini de rembourser à la 8 ème année, les économies sont importantes.

Comme ci-dessus, comparons la différence entre les deux systèmes, année par année et en cumulé. On obtient le graphique suivant :

On observe qu’avec le système solaire et l’emprunt, la trésorerie reste toujours positive, ce qui est bon. A partir de la 8ème année, la trésorerie augmente et les économies cumulées à la fin (Année 15) s’élevent à 14 millions de Fcfa.

Le système du prêt est le plus sûr car la trésorerie reste toujours positive. En revanche, le prêt des 9 millions de Fcfa par la banque coûte environ 2 milions de Fcfa, c’est dire qu’au total il faut rembourser près de 11 millions de Fcfa à la banque.

Micro-crédit

Le micro crédit est une solution célèbre qu’on ne présente plus et qui est intéressante en Afrique et au Sénégal pour l’achat de petits systèmes de production d’énergie économiques et propres. Le micro-crédit peut permettre :

  • à une famille d’acheter un chauffe-eau solaire qui sera rentabilisé rapidement
  • à un tailleur d’acheter une machine à coudre solaire dans le cadre de son entreprise pour devenir indépendant de la Sénélec et pouvoir travailler n’importe quand

Avant de se lancer, il faut bien définir les possibilités du système de production d’énergie, ses bénéfices (le service rendu), son coût, son entretien et planifier les remboursements du micro-crédit en fonction de son budget.

Economies d’énergie

Les économies d’énergie sont une source d’économies importante, rapide et ne demandant pas de gros investissements. C’est la première piste à explorer si vous voulez faire des économies sur vos factures. Vous pouvez commencer par acheter des ampoules fluo-compactes (aussi appelées ampoules économiques) et des multiprises à interrupteur, qui ne vous coûteront pas cher. L’argent économisé petit à petit grâce à ces mesures vous permettra de faire des invetissements plus grands comme réparer les joints du frigo ou faire sur-isolé le ballon d’eau chaude, par exemple. Là encore, les économies réalisées augmenteront, et vous pourrez plus tard acheter un frigo neuf de classe A+, très économe, ou un chauffe-eau solaire...

Add comment


Security code
Refresh