L’énergie hydraulique en Afrique

L’énergie hydraulique est une forme d’énergie très ancienne utilisée pour produire, grâce à une chute d’eau, de la force mécanique ou, plus récemment, de l’énergie électrique. Cette énergie présente un potentiel de développement énorme en Afrique car très de nomberux sites restent encore à exploiter, contrairement à l’Europe et aux Etats-Unis. Au Sénégal, cette forme d’énergie est peu répandue car le pays de ne s’y prête pas vraiment (très faible relief, peu de pluie), hormis dans la région du Fouta-Djalon (Sénégal Oriental) et la vallée du Fleuve.

Le potentiel solaire du Sénégal en détail

Le Sénégal possède un des meilleurs potentiel solaire du monde, avec en moyenne 5,5 kWh/m²/jour au sol d’énergie solaire brute. De quoi alimenter les besoins en énergie de toute la population, partout dans le pays. L’énergie solaire possède un potentiel de développement énorme en Afrique !

Ressource solaire

Chaque année le soleil innonde le territoire du Sénégal de 394 milliers de milliards kWh ou encore de 33 830 000 000 TEP (tonnes équivalent pétrole). Cette énergie représente 15 millions de fois la consommation d’énergie totale du pays (donnée SIE Sénégal 2006), c’est dire si la ressource solaire du pays est abondante !

Pompage solaire en Afrique : transformer le soleil en eau courante pour l’adduction d’eau ou l’irrigation

Utiliser le soleil pour pomper de l’eau pour l’irrigation ou la maison, c’est possible ! Le pompage solaire est d’ailleurs une technique très au point, efficace et presque imbattable économiquement. L’agriculture au Sénégal va pouvoir en profiter, c’est une révolution !

Solaire pour sites isolés en Afrique

Le solaire photovoltaïque permet d’apporter l’électricité en site isolé, là où elle coûte chère à produire. C’est le domaine d’utilisation historique du photovoltaïque avant le développement de l’injection réseau. Un système solaire autonome nécessite un moyen de stockage de l’énergie : les batteries, qui sont chères et assez fragiles. A l’heure actuelle, l’électricité solaire en site isolé et plus chère que l’électricité du réseau, mais moins chère que celle d’un groupe électrogène.

Le solaire thermodynamique à concentration en Afrique

Le solaire thermodynamique met à profit les rayons solaires pour produire de la chaleur qui sert ensuite à générer de l’électricité dans une turbine à vapeur entrainant un alternateur. Cette technologie plus ancienne que le solaire photovoltaique est prometteuse pour le futur car elle permet d’atteindre des puissances très élevées et de déphaser le pic de production de plusieurs heures grâce à un stockage de chaleur.

Solaire photovoltaïque raccordé au réseau au Sénégal

Le solaire photovoltaïque raccordé au réseau est aujourd’hui la forme la plus répandu d’exploitation de l’énergie solaire. Elle présente d’excellente performance économique, un niveau de fiabilité très élevé et une grande simplicité de mise œuvre. L’injection dans le réseau d’énergie solaire n’est pas encore très répandue au Sénégal, faute d’une réglementation structurante et encourageante dans cette voie. L’injection réseau présente un potentiel de développement inouï pour les énergies renouvelables en Afrique.

Cuisiner grâce à l’énergie du soleil

L’énergie du soleil est suffisamment puissante pour cuisiner tous les plats Africains. Propre, écologique et totalement gratuite, la cuisson à l’énergie solaire est parfaite pour lutter contre la déforestation ou soulager le budget “gaz” des familles Sénégalaises. La cuisson solaire présente énormément d’avantages mais aussi quelques inconvénients dans son utilisation, qu’il faut connaitre.